By George Eliot

George Eliot’s Romola, writes Robert Kiely in his creation, embodies the author’s “wrestling along with her personal most sensible theories of heritage and human nature as an inventive scan of the top order.” Set in Florence in 1492, a time of significant political and spiritual turmoil, Eliot’s novel blends brilliant fictional characters with ancient figures reminiscent of Savonarola, Machiavelli, and the Medicis. whilst Romola, the virtuous daughter of a blind pupil, marries Tito Melema, a charismatic younger Greek, she is certain to a guy whose escalating betrayals threaten to wreck all that she holds pricey. Profoundly encouraged through Savonarola’s teachings, then beaten by way of the spiritual leader’s final failure, Romola unearths her salvation in noble self-sacrifice. this contemporary Library Paperback vintage is determined from the 1878 cupboard variation.

Show description

Read Online or Download Romola PDF

Best literary classics books

Sister Carrie (Barnes & Noble Classics)

Sister Carrie, by means of Theodore Dreiser, is a part of the Barnes & Noble Classics series, which bargains caliber versions at reasonable costs to the coed and the final reader, together with new scholarship, considerate layout, and pages of conscientiously crafted extras. listed here are a few of the striking good points of Barnes & Noble Classics:<UL type=disc>* </UL>All versions are superbly designed and are revealed to more desirable requirements; a few comprise illustrations of old curiosity.

The Mystery of Edwin Drood (Barnes & Noble Library of Essential Reading)

Did Edwin Drood easily vanish into the evening on Christmas Eve, or was once he murdered with a black silk shawl by way of his uncle Jasper? Or used to be he in all probability performed in with a strolling stick, brandished by means of one Neville Landless?

It has basically been a number of months due to the fact John Jasper, the choirmaster at Cloisterham Cathedral, bought a trip from his nephew Edwin. Edwin is considering finishing his prepared engagement to Rosa Bud. The overlooked bride-to-be, besides the fact that, has different admirers: Rosa’s terrifying choirmaster, the exact same uncle Jasper, and her ally Helena’s unstable dual, Neville Landless. With either John and Neville toting attainable homicide guns to a Christmas Eve dinner, Dickens’ maximum unsolved secret heats up fast.

Alas, The secret of Edwin Drood was once left unfinished at Dickens’ dying in 1870, compelling generations of readers to rummage between shadowy clues—and a wide forged of sinister and comedian characters—to deduce Edwin’s killer for themselves. If, that's, Dickens ever meant him to be murdered at all.

Les Yeux et la Mémoire

On retrouvera dans Les Yeux et los angeles Mémoire le vers et l'accent du Crève-coeur, des Yeux d'Elsa, de l. a. Diane française. Les thèmes que développe ici Aragon sont différents sans doute de ceux qui animaient ces oeuvres : c'est que les circonstances ne sont plus les mêmes.

Les Chants de Maldoror

De fiel et d'impunité, le monde décrit par le mystérieux comte de Lautréamont est d'un sadisme déroutant pour son époque. Cette épopée en prose éditée en six chants traduit une sorte de parcours initiatique inversé ; du Bien vers le Mal.

Extra info for Romola

Example text

J’entends dans le lointain des cris prolongés de la douleur la plus poignante. – Mon fils, ce sont là des confidences exceptionnelles ; je plains ton âge de les avoir entendues, et j’espère que tu n’imiteras jamais cet homme. 57 – Parle, ô mon Édouard ; réponds que tu n’imiteras jamais cet homme. – Ô mère, bien-aimée, à qui je dois le jour, je te promets, si la sainte promesse d’un enfant a quelque valeur, de ne jamais imiter cet homme. – C’est parfait, mon fils ; il faut obéir à sa mère, en quoi que ce soit.

Il faut que tu me le dises, parce que je me réjouirais de savoir l’enfer si près de l’homme. Je veux que celle-ci soit la dernière strophe 47 de mon invocation. Par conséquent, une seule fois encore, je veux te saluer et te faire mes adieux ! Vieil océan, aux vagues de cristal... Mes yeux se mouillent de larmes abondantes, et je n’ai pas la force de poursuivre ; car, je sens que le moment venu de revenir parmi les hommes, à l’aspect brutal ; mais... courage ! Faisons un grand effort, et accomplissons, avec le sentiment du devoir, notre destinée sur cette terre.

Réponds-moi, océan, veux-tu être mon frère ? Remue-toi avec impétuosité... plus... plus encore, si tu veux que je te compare à la vengeance de Dieu ; allonge tes griffes livides, en te frayant un chemin sur ton propre sein... c’est bien. Déroule tes vagues épouvantables, océan hideux, compris par moi seul, et devant lequel je tombe, prosterné à tes genoux. La majesté de l’homme est empruntée ; il ne m’imposera point : toi, oui. Oh ! quand tu t’avances, la crête haute et terrible, entouré de tes replis tortueux comme d’une cour, magnétiseur et farouche, roulant tes ondes les unes sur les autres, avec la conscience de ce que tu es, pendant que tu pousses, des profondeurs de ta poitrine, comme accablé d’un remords intense que je ne puis pas découvrir, ce sourd mugissement perpétuel que les hommes redoutent tant, même quand ils te contemplent, en sûreté, tremblants sur le rivage, alors, je vois qu’il ne m’appartient pas, le 46 droit insigne de me dire ton égal.

Download PDF sample

Rated 5.00 of 5 – based on 5 votes